Roberto Alagna Hommage à Luis Mariano "C'est Magnifique"

Jeudi

Roberto Alagna, à la recherche du temps perdu, celui des cabarets de sa jeunesse, distend les frontières lyriques et braque les projecteurs de l'actualité puisque nous fêterons durant l'année 2010 le 40ème anniversaire de la disparition de Luis Mariano. Sur scène, tous les tableaux donnent lieu à une mise en scène et des chorégraphies spécifiques, toutes en charme et en couleurs. 2 heures d'émotion et de nostalgie en perspective. Roberto Alagna sera accompagné de l'orchestre d'Yvan Cassar, d'une troupe de danse et d'une formation de Mariachis.

Le parcours fulgurant de Roberto Alagna a des allures de conte de fée musical, même s'il dénonce dans une récente autobiographie, "Je ne suis pas le fruit du hasard", le mythe de la vocation de l'artiste, insuffisant à "fabriquer" un ténor comme lui.

Né en banlieue parisienne dans une famille mélomane, Roberto Alagna apprend à chanter en autodidacte puis se fait enseigner l'art lyrique. Il remporte le concours Pavarotti en 1988, quitte les cabarets où il se produisait pour des rôles sur la scène lyrique internationale.

Spécialiste du répertoire français, avec sa diction claire et naturelle, il fait redécouvrir certaines pièces oubliées, comme "Le Jongleur de Notre-Dame" de Massenet…

Roberto Alagna explore également avec bonheur les maîtres-rôles du répertoire italien. Indispensable, fêté sur les scènes lyriques du monde, il ajoute une touche de fantaisie à sa discographie en reprenant les plus grands airs de Luis Mariano.

En 2008, il sort l'album "Sicilien" et continue de briguer les plus hautes récompenses de l'art lyrique.

Télécharger les informations tarifaires
Télécharger le Bon de Commande Collectivités