Mademoiselle K + 1ère partie : Manceau

Mercredi

Colères et ruptures, ratages et impostures fracassées au son d'une voix rauque, et rock, qui parfois épouse des langueurs sensuelles : les mondes de Mademoiselle K tiennent autant de la gifle bien donnée, que de la caresse du bout des lèvres. On l'imaginerait clope au bec et mousse à la main.
Faux : Mademoiselle K ne fume pas, boit de la verveine, et enquille sur un chocolat. « C'est pas rock'n'roll » et elle s'en fout « grave »....

Pourquoi Mademoiselle K ? "Parce que les kiwis, les kilomètres, Katerine avec un K sur la pièce d'identité, les kilowatts et les kasse-tête; mademoiselle parce que j'aime pas madame, ça fait vieille, mariée, rangée, distinguée."

Du classique au rock, il y a un très grand pas mais Mademoiselle K l’a franchi. Après le conservatoire, une rencontre déterminante avec un professeur de lycée et des études en musicologie, Mademoiselle K décide de mettre ses textes en musique et de les porter à la scène. Entre volupté et rock’n’roll attitude, l’artiste joue vrai. Elle livre son vécu, qu’elle teinte d’une pointe d’ironie, sans l’embellir. Évidente et étrange, limpide et complexe, dans l’aisance et l’introversion : voici venu l’oxymore du rock. Tantôt calme, tantôt énervée, il y a dans sa voix, mouvante, quelque chose d’émouvant, qui se réclame de la chanson française comme du rock. Elle aime porter son texte loin, aussi loin que possible.

Des sons pas propres, des aspérités séduisantes, sur scène on la sent énergique et enflammée. Elle crie, elle murmure, elle rugit, elle chante. « Approche, n’aie pas peur, tu risques tout sauf la tiédeur »… Mademoiselle K, malgré le titre de son premier opus « Ça me vexe », n’est pas si susceptible que ça…

Parmi ses multiples influences, elle revendique celle de PJ Harvey. On retrouve ici l’atmosphère oppressante des premiers albums de l’Anglaise mais Mademoiselle K se démarque grâce à sa voix de haute voltige : elle miaule, rugit, hurle, susurre, joue les divas ou les gros bras, en tout cas impressionne par la diversité de ses lignes mélodiques. On est aussi obligé de s’incliner devant la qualité des compositions !

Télécharger les informations tarifaires
Télécharger le Bon de Commande Collectivités