LUKE + EAT YOUR TOYS

Mercredi

Luke est l'un des rares groupes français de rock à avoir réussi à percer auprès du grand public au début des années 2000. Avec ses compositions à mi-chemin entre la pop nerveuse de Placebo et le rock enfiévré de Noir Désir, le succès du groupe doit sans doute autant à ses compositions accrocheuses qu'au vide laissé par le groupe de Bertrand Cantat, suite à son incarcération. Avec des singles comme « La Sentinelle », « Soledad » et « La Terre ferme », Luke s'est imposé comme l'un des plus populaires représentants du pop rock français en ce début de millénaire. Après trois ans de travail en studio, le groupe de Thomas Boulard revient au premier plan avec D'Autre Part en février 2010.

1ère partie : EAT YOUR TOYS

Luke est un quintet français axé autour du bordelais Thomas Boulard et formé à la fin des années 90. Signé par le label, Le Village Vert, le groupe sort un premier EP, "Je n'éclaire que moi", en l'an 2000.

Avec des arpèges épurées, des voix oscillant entre le parler et le chant, et une rythmique incisive, la musique de Luke, qui ne cache pas ses influences anglo-saxonnes, n'est pas sans rappeler celle de Coldplay ou de Placebo. En 2001, en collaboration avec le producteur Daniel Presley, que l'on a déjà retrouvé derrière les manettes pour des artistes tels que Faith No More ou les Breeders, le groupe enregistre son premier album, "La vie presque".

2 ans plus tard, Luke revient avec La Tête en arrière. Et depuis, la popularité du groupe rock, Luke, n’est plus à faire depuis le succès du single extrait "La Sentinelle" et qui fut suivi d’une tournée triomphale en 2004.

Après l’album "Tête en arrière" vendu à presque 300 000 exemplaires, le groupe sort un nouvel album à l’été 2007 "Les enfants de saturne" assez décalé où il aborde des sujets graves mais de façon festive. Célébrer la mort, mélanger noir sans espoir et rouge rageur, c’est contrasté, bien écrit et juste.

D’une musique se trouvant au carrefour de la pop anglo-saxonne et du rock français à l’état brut, le groupe emporte à chaque concert l’adhésion d’un public survolté ! Des chansons chaleureuses et sulfureuses, semblables à un cabaret, introduisent un rock plus froid et métallique : Luke ou l'art de la variation, avec comme point de mire, les tensions émotionnelles inhérentes à une certaine idée de la saudade dans le rock français.

Luke, une ligne irréductible : l’énergie délivrée sur scène !

 

Télécharger le Bon de Commande Collectivités