LES HOMMES VIENNENT DE MARS, LES FEMMES DE VENUS

Samedi

Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus est bien plus qu'une simple adaptation d'un livre à succès. Paul Dewandre s'est avant tout inspiré de son vécu, d'histoires glanées au cours des dix années d'animation de week-end de communication, de dizaines de milliers de couples rencontrés lors de conférences et d'ateliers.

Alors que nous sommes en période de turbulences économiques, on a besoin peut-être plus que jamais de l’amour et du soutien de son partenaire. Mais si on n’a pas les clés, comment fait-on ?

 

Combien de femmes n’ont-elles pas déjà essayé par tous les moyens de faire en sorte que leur partenaire soit un peu plus attentionné à son égard ?

 

Pourquoi les hommes n’ont-ils rien vu venir quand leur partenaire les quitte alors qu’elle a le sentiment d’avoir tiré vingt fois la sonnette d’alarme ?

 

Qu’est-ce qui fait que petit à petit, un homme peut arrêter de proposer de faire l’amour à sa partenaire ?

 

Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus est à l’opposé d’un spectacle traditionnel. Il bouleverse les codes du théâtre. Dans un spectacle classique, les comédiens invitent les spectateurs à entrer dans l’univers créé sur scène, à s’évader de leur quotidien pour entrer dans une histoire.

 

Paul Dewandre fait l’inverse. Par les situations qu’il décrit, il rentre dans la vie de chaque spectateur. Il n’est qu’un décodeur qui permet aux couples présents dans la salle d’enfin se parler et se comprendre.

 

Car la manière qu’à Paul Dewandre de présenter nos incompréhensions est drôle sans être moqueuse, didactique sans être ennuyeuse. Il présente les hommes et les femmes comme des alliés et non plus comme des ennemis.

 

Il a une manière unique de présenter le couple comme un espace de plaisir, de complicité et de liberté et non comme, trop souvent présenté, une source d’efforts, de frustrations et de sacrifices.

 

En quatre ans et près de sept cent cinquante représentations, Paul s’est fondu dans la peau du personnage qu’il a créé. Son texte est très riche, profond sans être donneur de leçon. Il emmène le public de manière douce et monte en puissance pendant une heure et demie.