L'ATM présente

FESTIVAL LES TRANS MUSICALES

35ÈME ÉDITION

LE MUSIKHALL - Festival

Samedi

L'Accueil-Billetterie du Liberté ne dispose pas de places à vendre.

21h55 > FAKEAR
Le jeune Théo a joué au lycée dans des groupes de rock avec son ami Gabriel, futur Superpoze, c'était avant de découvrir au début de cette décennie les joies de la musique assistée par ordinateur (MAO), du langage MIDI et des sons de MPC pour enchaîner les productions électro hip hop, d'abord leBackstreet EP en 2011, puis l'album Washin' Machine en 2012 et le récent EP estival Morning in Japan. Sans relation avec l'Asie ou les fameux fakirs, son nom d'artiste est en fait une contraction de “fake ear”, en anglais “fausse oreille”. Les vôtres, avec Fakear, croiront planer en tapis volant.

22h45 > TIGER & WOODS
Qui a dit que les DJ's manquaient d'humour ? Starsky & Hutch du groove à grand coup d' “edits” - anciens morceaux remis d'équerre - nos deux fans de l'humoriste et comédien américain Larry David, au point de se prénommer Larry Tiger et David Woods, ont produit en 2011 sur le label allemand Running Back (Theo Parrish, Todd Terje…) l'album Through The Green (un autre baptisé Wiki & Leaks n'existe qu'en digital). Cette année coïncide avec deux nouveaux maxis, Banana Balls et Golden Bear, sortis sur Editainment, leur propre label depuis 2009 spécialisé dans les tandems improbables (Cleo & Patra, Pop & Eye, River & Phoenix…). Tiger & Woods y font feu de tout bois de l'italo disco.

23h45 > THE MIDNIGHT BEAST
Attention phénomène viral britannique ! Stefan Abingdon, Ashley Horne et Dru Wakely, populaires dans leur pays dès la fin des années 2000 grâce à une série de parodies, initiée autour du TiK ToK de Ke$ha et postées sur Internet, ne se contentent plus de dynamiter les codes de la musique pop commerciale, forts de fulgurances hilarantes comme Pizza In Ibiza. Un vrai premier maxi dès 2010, un livre, une série télévisée humoristique puis finalement un album l'an dernier… Sur scène, bien entouré par quatre musiciens et deux danseurs, la bête donne un coup de vieux à Eminem et autres habitués de la provoc désormais rangés des voitures quand sonnent les douze coups de minuit.

00h30 > BOSTON BUN
Il a beau avoir choisi un petit cake australien épicé comme nom d'artiste, le jeune Thibaud Noyer est surtout un poulain du collectif lillois Club Cheval devenu la dernière signature en date du label parisien Ed Banger (Justice, SebastiAn, Breakbot, Cassius, Mr. Oizo, Laurent Garnier…). À son coup d'essaiHousecall EP l'an dernier, dont le brelan d'as redonnait foi dans les rêves pionniers techno house de Chicago et Detroit, s'ajoutent début octobre les trois autres nouveaux titres d'un Flasher EP sexy à souhait pour faire monter la température derrière des platines ou des machines. 

02h00 > JORIS DELACROIX
À Montpellier, la relève de la tribu des Pingouins et de La Villa Rouge s'incarne autour du jeune Joris Delacroix. Précoce au point d'avoir appris le piano à l'âge de 4 ans, il se fait remarquer à sa majorité grâce à un Maeva des plus accrocheurs dès son tout premier maxi sorti sur le label angevin Timid Records en 2008. Sur Woh Lab, label nîmois qui rassemble en toute confraternité les principaux acteurs de la scène électro montpelliéraine, il sort en 2011 son premier album Room With View. Adepte d'une techno mélodique, douce et pétillante, notre étoile montante présentera lors des Trans son nouveau projet Boarding Pass : de quoi garantir un décollage immédiat.

03h00 > KONSTANTIN SIBOLD
En 2009, Konstantin Sibold est devenu à 22 ans le plus jeune DJ résident, au même titre qu'Ellen Allien ou Michael Mayer, du club Rocker 33 dans sa ville de Stuttgart. L'année suivante sort son tout premier maxi, Neuland, suivi un an plus tard de Leif/Mariam, premier de ses 3 maxis sur le label lyonnais Caramelo. Le Leif en question s'appelle Müller, son complice des soirées Common Sense People, très appréciées dans tout le sud-est de l'Allemagne. Aucun indice en revanche sur Madeleine, titre phare de son avant-dernier maxi en date, cette fois sur Innervisions. Notre prodige de la house participe à l'émergence de Stuttgart sur la carte des musiques électroniques face à Munich, Francfort, Hambourg ou bien sûr Berlin.

04h30 > JULIAN JEWEIL
2008 Électrochoc Volume 3. Remixé sur son second maxi Pop Corn par un autre sudiste, Danton Eeprom, avant de faire de même avec le Stay Down de Moby, entre autres productions, Julian Jeweil, auteur d'une douzaine de maxis depuis 2009, reste le seul Français à ce jour à sortir des disques sur Plus 8, label de référence de Richie Hawtin. Il présentera son “live” en exclusivité pour les Trans, écrin d'une techno mélodique, conviviale, sans frontières.