L'ATM présente

FESTIVAL LES TRANS MUSICALES

35ÈME ÉDITION

L'ÉTAGE - Festival

Jeudi

Concerts Gratuits

15h > MARQUEES
Ce quatuor apparu en 2011 affiche haut et fort avec Meet Major Tom sur son premier EP, sorti en début d'année, son amour pour David Bowie. Mais à l'image du Thin White Duke, multiple autant qu'insaisissable, les jeunes Nantais ne sauraient se contenter d'apposer leur marque sur un seul genre de pop : Blown Away durcit le ton quand Disco Parade joue la carte de l'électrorock. Place forte du football et du rock, Nantes est de retour sur le devant de la scène hexagonale : avec Marquees en nouvelle marque jaune ?

16h > FAT SUPPER
L'Amerikana n'existe pas. Seulement la musique qui va avec. Alors pourquoi se limiter à un versant des monts Appalaches ? Captain Beefheart à l'ouest et Lou Reed à l'est se jouent des distances pour tendre la main de l'autre côté de l'Atlantique au krautrock après avoir rendu visite à Stuart Staples des Tindersticks en souvenir de Lee Hazlewood. Le duo Leo88man a beau être devenu quatuor, Fat Supper, nouvelle référence après Mermonte du label Les Disques Normal, a bien les yeux et oreilles aussi gros que le ventre, au point d'évoquer tout à la fois Lambchop ou Tom Waits.

17h20 > THE RED GOES BLACK
Après The White Stripes qui ont (re)fait voir rouge au blues puis The Black Keys, voici donc The Red Goes Black pour prouver que la Bretagne est pleine de ressources au-delà des seules plus grandes villes de Rennes ou Brest. Le quatuor aux deux guitares – et aux amplis qui fument –, ambassadeur du pays de Cornouaille aux Vieilles Charrues cet été, a facilement cofinancé grâce à ses fans l'enregistrement d'un prochain premier album. Quand le rouge vire au noir il reste encore et toujours de l'espoir.

18h30 > OKAY MONDAY
Groupe pop du Nord… de la France, Okay Monday a d'abord perçu les échos de… l'île de l'autre côté de la Manche avant de rêver du soleil de la Californie, celui de la référence américaine Weezer. Son chanteur-guitariste à la voix haut perchée a beau avoir des faux airs de sosie des fines gâchettes de la six-cordes de Blur ou Bloc Party avec sa mèche et ses lunettes, le quatuor lillois évoque plutôt ses compatriotes contemporains Concrete Knives ou The Popopopops. Grâce à l'énergie de leurs 20 ans, ces jeunes gens transforment des musiques qui ont leur âge en musique de leur âge.