FAKE PARTY

Samedi

Avec Strip Steve, Das Glow et Reezbo

 

STRIP STEVE (BOYSNOIZE)
Repéré très tôt par Alex Ridha, aka Boysnoize, qui le signe directement sur son label, Strip Steve se fait d'abord remarquer par des maxis fortement inspirés par la house filtrée de Jess & Crabbe, ou la ghetto house de Dancemania. Depuis, il s'est installé à Berlin et a acheté du matériel analogique. Le hit Calcium (co-produit avec Das Glow) démontre toute l'étendue de son évolution. Une musique de club hautement sexuelle qui suinte le funk, rappelant certains dj tools de Cajmere ou Steve Poindexter.
 
DAS GLOW (MARBLE)
Il est de la première génération Institubes au côté de Para One, Surkin et Bobmo. Aujourd'hui, leur parcours commun se poursuit avec Marble Music, dans laquelle Das Glow redéfinit les limites de la techno. Sans concessions, il impose un caractère expérimental à ses productions, se laissant volontiers aller vers des boucles plus ralenties. Tiga, Joakim et Brodinski approuvent.
 
REEZBO
Si le Lektro a fermé depuis des lustres, dans ses microsillons subsiste encore toute l'âme du Vinyl Shop du "Vert Galant" : des perles old-school sur des labels disparus viendront croiser des kicks aux sonorités actuelles... Fakers, pour démarrer la soirée, bouclez vos ceintures pour un aller simple entre Detroit, Chicago et Berlin"
Fake Party

Fake Party