Dany Boon

Mercredi

près le succès de son film "Bienvenue chez les Ch'tis", Dany Boon revient dans un style de spectacle qui l'avait fait connaître : le one-man-show. Depuis ses débuts en 1993, date à laquelle il a été pris sous l'aile de Patrick Sébastien, il a imposé un style d'humour ancré dans l'absurbe des situations quotidiennes, et il dépeint avec tendresse les détresses de personnages empêtrés dans ces situations devenues burlesques.

Le Ch'ti Daniel Hamidou alias Dany Boon est né à Armentières en 1966.

Après des études de dessin et photo, quelques métiers dans la pub et le cartoon, Dany largue tout et se lance dans l'écriture de sketches et leur représentation, après quelques détours par le mime.

Il se produit sur de nombreuses scènes ouvertes au début des années 90, puis Patrick Sébastien le fait passer à la télé. Dany Boon joue son premier one-man show, "Chaud mais pas fatigué" au Café de la gare en 1993, puis "Dany Boon Fou ?" au théâtre Tristan-Bernard en 1994, et poursuit ensuite au Palais des glaces en 1995.

Parmi ses personnages les plus connus, le dépressif et sa méthode Coué, ou Jean-Pierre et le culturisme, ou le simplet communiquant sur un passage de roman Harlequin.

Le ton et l'univers décalé de Dany Boon et ses mimiques "surexpressives" n'investissent pas que les shows comiques. Outre une filmographie consistante, Dany Boon a réalisé une pièce de théâtre, "La Vie de chantier", et son adaptation cinématographique, "La Maison du bonheur", est sortie en 2006.

Dany Boon a également réalisé le film très populaire "Bienvenue chez les Ch'tis" dans lequel il tient l'un des premiers rôles.

Télécharger les informations tarifaires
Télécharger le Bon de Commande