Anne Roumanoff " Anne... bien plus de 20 ans "

Vendredi

Enrichi de quelques sketchs inédits, le spectacle reprend le one-woman-show de la saison dernière. Ecriture et rythme affûtés, le loufoque succède à la tendresse. L'oeil est perspicace devant un réel des plus flippants. A un peu plus de quarante ans, Anne est devenue elle-même.

Anne Roumanoff fait des sketches comme certains slament : ils sont nets, précis, coupants !

Elle voulait être actrice avec un grand A, comme Adjani, mais échoue N fois au Conservatoire et se met à écrire des sketches. Sélectionnée par Guy Lux, elle devient vite l'humoriste phare de l'émission "La Classe" en 1987. Rapidement, elle monte deux spectacles aux Blancs Manteaux, qui dureront deux ans : "Bernadette Calme-Toi" et "Je bosse comme une folle…".

Puis, de 91 à 96, elle enchaîne trois spectacles au théâtre Grévin, à l'Européen, et au théâtre Daunou, à la longévité exceptionnelle. Parallèlement, elle écrit plus de 300 sketchs pour l'émission de radio "Rien à cirer" de Laurent Ruquier. Elle fête ses 10 ans de carrière à l'Olympia en 1998. L'humoriste aux accents-traînants, devenue spécialiste de la blague domestique, traîne quelques casseroles avant de se réinventer "sociologue du quotidien". Le théâtre Bobino accueille deux spectacles en 2001 et 2003 : "A la Roumanoff" et "Follement Roumanoff".

A l'occasion de ses 20 ans de carrière, Anne Roumanoff déroule ses sketches dans un nouveau spectacle. Après s'être difficilement mise à l'informatique, elle se met à commenter l'actualité politique, déguisée verbalement en pilier de bar : des blagues de comptoir percutantes, à mettre au compte de l'évolution de ses champs de commentaire. Roumanoff est plutôt "in", pas du tout "off"